29 novembre 2006

Le staff de campagne de Ségolène ROYAL

Voici la liste complète des 15 personnes qui "piloteront" la campagne présidentielle de Ségolène Royal, annoncée mardi aux agences de presse par la candidate socialiste:

- Directeurs de campagne: François Rebsamen, maire de Dijon et numéro deux du PS Jean-Louis Bianco, ancien secrétaire général de l'Elysée

- Directeurs adjoints de campagne: Patrick Mennucci, vice-président du conseil général des Bouches-du-Rhône Danielle Bousquet, députée des Côtes-d'Armor et vice-présidente de la délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes Yvon Collin, délégué général du PRG et sénateur du Tarn-et-Garonne

- Chef de l'équipe des porte-parole: Julien Dray

- Conseiller spécial: Jack Lang

- Chargés de mission: Bruno Le Roux, secrétaire national du PS aux élections Aurélie Filippetti, écrivain et ancienne militante Verte Ouarda Karaï, membre du pôle élections du PS

- Mandataire financier: Dominique Bertinotti, maire du 4e arrondissement de Paris

- Directeur de cabinet: Christophe Chantepy, président de l'association "Désirs d'avenir"

- Chef de cabinet: Camille Putois, qui était jusqu'à mardi chef du bureau des élections du ministère de l'Intérieur

- Chargées de l'animation des comités "Désirs d'avenir": Yvette Roudy, ancienne ministre des Droits de la femme Safia Otokoré, secrétaire nationale adjointe du PS aux sports.

Posté par da_grandales à 13:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Le staff de campagne de Ségolène ROYAL

    Pourquoi les enfants de personnes divorcées perçoivent t'ils plus de bourses qu'un couple marié ?
    j'ai deux enfants ma fille est en licence et la deuxième en première 14O euros par mois de bourses sur critères social lui sont attribuées.
    Nous avons des amis sous prétexte que l'enfant est sous la garde du père ou de la mère, ont plus de bourses .Si on additionne les 2 revenus père et mère ils gagnent beaucoup plus. Se n'est pas parce que l'on est divorcé que l'on assume plus les enfants ne faudrait -il pas revoir les grilles car dans mon cas, seul mon époux travaille et heureusement qu'il n'est pas au smic nous avons beaucoup de charges a payer crédit
    maison edf impots taxe d'habitation nourriture ect...les fins de mois sont très difficiles après il ne faudra pas être surpris si les parents s'endettent . Comment nous allons faire quand la deuxième fille ira en fac ? - OU EST L'EGALITE DES CHANCES ?LES ETUDES SONT TRES CHERES ET JE NE VEUX PAS QUE MA FILLE CESSE SES ETUDES quelles sont les amélioratons que vous proposez pour les revenus moyens .

    Posté par dedoune, 03 février 2007 à 21:12 | | Répondre
Nouveau commentaire